La séquence pédagogique

Eléments pour élaborer une séquence pédagogique

La séance doit être accompagnée d’importants échanges, de commentaires entre l’accompagnateur et l’apprenant. A l’accompagnateur d’être attentif, d’effectuer mentalement ses premiers repérages, de discuter cordialement avec l’apprenant.

Un questionnement succinct, d’ordre général, sur son itinéraire (âge, situation familiale, parcours scolaire et formation, compétences déjà développées…) permet d’appréhender les difficultés linguistiques et d’accéder aux registres de communication de l’apprenant.

Définition

La séquence pédagogique est une suite continue ou discontinue articulée en vue d’atteindre des objectifs définis au regard des référentiels. C’est un ensemble d’activités qui :

  • répondent à des objectifs communicatifs, culturels, pédagogiques situés dans la progression générale,
  • forment un tout structuré
  • se succèdent selon une progression qui tienne compte de la difficulté des activités mais aussi du besoin d’alternance des types d’activité
  • permettent le transfert des apprentissages (linguistiques, discursifs, culturels)
  • aboutissent à une évaluation des acquis

Durée

La durée des séances qui semble satisfaisante en face à face ou en petits groupes est évaluée à 1h30.

Une séance peut regrouper plusieurs séquences pédagogiques.

 

Organisation temporelle d’une séance

  • un temps de focalisation = rituel de démarrage
  • un temps de sensibilisation, de présentation, de clarification des consignes
  • un temps d’apprentissage
  • un rituel de clôture

Structure d’une séquence pédagogique

  1. Appropriation (= focalisation, sensibilisation)
  2. Recherches : mobiliser ses compétences, découvrir, repérer, essayer, faire, se tromper, refaire
  3. Approfondissement : étude de points particuliers, règles, raccrocher les éléments nouveaux aux savoirs déjà acquis
  4. Structuration : verbaliser, écrire, garder la trace, expliciter, valider, mettre des mots
  5. Entraînements : s’entraîner, se rendre plus efficace, automatiser
  6. Evaluation : réalisation d’une tâche dans un contexte proche pour réguler la suite du travail, établir la progression, valorisation des réussites
  7. Transfert : vérifier que l’apprenant mobilisera ses nouvelles compétences et notions acquises dans une autre activité, un autre contexte

Exemples de séquences pédagogiques par typologie

Typologie FLE (Français Langue Etrangère) : comprendre un message

 1.    Appropriation : rituel de démarrage, explicitation des consignes.

2.    Recherches : repérage, découverte d’indices dans un texte ou un discours.

3.    Approfondissement : explicitation des nouveaux contenus (vocabulaire, règle de grammaire, nouveau temps de conjugaison, sons dont la difficulté est liée à la langue maternelle, etc…donner du sens.

4.    Structuration : énonciation des règles, technique de conjugaison, transcription des sons, trace écrite (cahier, répertoire, tableau…).

5.    Entraînements : exercices structuraux répétitifs, utilisation du temps dans une phrase, de l’imitation à l’autonomie de plus en plus grande.

6.    Evaluation : communication, activités de production (orale ou écrite), mise en situation.

7.    Transfert : proposer des idées et des exemples de situations réelles. 

 

Typologie Alpha : étude d’un son nouveau

1.    Appropriation : rituel de démarrage, explicitation de la consigne.

2.    Recherches : écoute de mots, de comptine ou de phrase contenant ce son (logiciel phonétique ou oral, observation des images de la leçon sur ce nouveau son afin de « deviner » duquel il va s’agir.

3.    Approfondissement : verbalisation du son étudié, lecture de mots, copie.

4.    Structuration : mettre des mots sur ce qui a été appris, garder la trace pour fixer les nouveaux savoirs « mot clé ».

5.    Entraînements : copie, lecture, prononciation.

6.    Evaluation : communication, activités de production (orale ou écrite), intégrer les mots dans une phrase.

7.    Transfert : proposer des idées et des exemples de situations réelles.

 

Typologie ILLETTRISME : amélioration de l’écrit

 1.    Appropriation : rituel de démarrage, explicitation de la consigne.

2.    Recherches : production d’un écrit libre ou dirigé en fonction de la problématique à corriger.

3.    Approfondissement : relecture du texte avec le formateur, copie des mots de vocabulaire erronés corrigés dans un répertoire.

4.    Structuration : leçon individualisée de grammaire/conjugaison adapté au niveau et en fonction de ce qui a été repéré, travail de réécriture (manuel ou informatique) du texte corrigé avec ponctuation et mise en page.

5.    Entraînements : travail individuel des exercices proposés pour intégrer règles ou conjugaison.

en cours de séance : lecture et compréhension de textes divers (textes produits par des apprenants, lecture en français facile, poèmes, contes, etc…).

travail à la maison (pour renforcer les acquis) : relecture des textes produits corrigés / mémorisation (mots répertoriés, règles de grammaire et de conjugaison) / autodictée / exercices à refaire ou nouveaux exercices.

6.    Evaluation : production d’un écrit en focalisant l’attention sur les règles apprises

7.    Transfert : proposer des idées et des exemples de situations réelles

 

Dans tous les cas, l’affichage et/ou la compilation dans un classeur sera source de lecture et de valorisation, une copie des textes saisis sur ordinateur sera remis à l’apprenant.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site